19 réflexions au sujet de « Pessimisme »

    1. lagentille Auteur de l’article

      Bien sûre qu’il y a toujours une part de contraintes. Mais dans la mesure du possible, j’aimerai qu’elles n’empiètent pas sur le plaisir que je recherche dans un travail ^_^ Donc oui, se sentir au minimum étriqué m’ira déjà très bien.

      Répondre
    1. lagentille Auteur de l’article

      Je suis pas certaines que les deux choses soient si paradoxales que ca. Sinon on pourrait en déduire que les gens au smic le sont par plaisir 😀
      Mais s’il fallait choisir, ce serait vite fait…. Oups, j’ai déjà choisi, en fait 😀

      Répondre
    1. lagentille Auteur de l’article

      *Travail sur soi* *Brainstorming des idées et des envies* *foncer*
      Je crois ça devrait résumer la situation. Mais encore faut-il avoir le courage de le faire :/

      Répondre
  1. Kvet

    A la base certes, mais aujourd’hui nous pouvons faire les études qui nous mènerons là où nous voulons aller.
    Donc il n’y a pas de raison de ne pas s’y épanouir.

    Répondre
    1. lagentille Auteur de l’article

      C’est totalement ma façon de penser quand un de mes profs me félicite pour un boulot ! Après, la sensation ne dure pas mais c’est possible, oui, assurément :3

      Répondre
  2. bv

    concentre toi sur les points positifs de ton boulot et fais en sorte d’ignorer les négatifs. Bon courage à toi… et si vraiment c’est trop dur, tu peux toujours en trouver un autre, non ?

    oui, ce que je viens de dire est très bête, on est toujours obligé, sinon on bosserait pas.
    courage, donc.

    Répondre
    1. lagentille Auteur de l’article

      Ca fait grosse prétentieuse de dire ca, mais je ne me vois pas faire autre chose.

      Si j’avais su sur quoi me rabattre, j’aurai changé de filière, déjà. Mais non, c’est ca qu’il me faut !

      Répondre
  3. Purple

    Ba chuis pas d’accord avec lui. Heureusement qu’il y a des gens qui trouvent leur job épanouissant dediou. Dans tout travail il y a des contraintes évidement (on est pas chez les bisounours hein) mais il ne faut pas que ça prenne trop d’ampleur. Même si malheureusement il y a des gens qui ont pas le choix. C’est bien pour toi que tu saches quoi faire. A toi d’essayer de l’orienter pour qu’il y ait le moins de contraintes possible. (je dis ça mais j’ai très très longtemps pensé comme toi. Jusqu’à ce que je trouve ce que je voulais vraiment faire : aider les gens à s’épanouir dans leur vie et dans leur travail. Véridique lol). Je te souhaite tout plein de bonnes choses.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *